Mines : La coalition Publiez ce que vous payez change de tête et se fixe des défis

bauxite guineeLe nouveau bureau de la Coalition guinéenne de Publiez Ce Que Vous Payez a présenté son nouveau bureau ce 13 janvier à la maison de la presse. C’est en 2006, que cette coalition a vu le jour en Guinée. Elle vise à renforcer la transparence et la bonne gouvernance dans l’extraction minière. Elle veille également à l’exploitation des ressources naturelles pour le bénéfice des citoyens, participer à la mise en œuvre de l’Initiative de transparence dans les industries extractives, ITIE. Veille à la gestion transparente des ressources naturelles de la Guinée et lutte contre la corruption sous toutes ses formes. Selon le nouveau président de la coalition, Abdoulaye Diallo, le nouveau bureau qu’il dirige entend renforcer la communication interne, « une faiblesse du bureau sortant ». Et aussi externe pour informer les Guinéens et surtout les communautés riveraines des sites d’extraction au bain de la situation. Souvent, par manque d’information, les communautés se soulèvent contre les sociétés en réclamant des retombées, des réclamations souvent suivies de violences. Le nouveau bureau envisage des concertations avec la presse chaque trois mois pour faire le point sur l’actualité minière. Même que ce nouveau bureau fera un suivi des obligations légales des sociétés minières et de l’Etat sur les sites miniers. « Il faut que le Code minier soit appliqué, il faut qu’il entre en vigueur, que les sociétés s’acquittent de leurs obligations conformément aux contrats signés avec l’Etat » souligne M. Diallo.

Du rapport de l’ITIE 2016, le déficit entre ce que les sociétés ont payé et ce que l’Etat dit avoir reçu, est inférieur à 0,50%, dit le nouveau président. Comme l’écart ne dépasse pas 1%, c’est dire que la Guinée est un pays « conforme aux normes de l’ITIE ». Sauf que désormais, l’ITIE ne s’arrête pas au niveau de la norme, elle s’intéresse à toute la chaine, de l’octroi des permis ou des licences jusqu’au payement, et à l’utilisation de fonds. L’organisation veille à ce le gouvernement investisse les revenus miniers dans le développement durable.

Ce nouveau bureau a été mis en place le 3 Février au Palais du peuple pour un mandat de 5 ans. Dr Alpha Abdoulaye Diallo, élu président et Moussa Iboun Conté vice-président.

Aliou Diallo pour www.guinee58.com

Ajouter un Commentaire