Interview Lancei Konaté: " La gestion d’Alpha Condé est catastrophique et lamentable. Il est incapable de gérer ce pays."

lancei_konateNous vous livrons l’intégralité de l’interview de Lancei Konaté, le Coordonnateur Europe du mouvement «Tout Sauf Alpha Condé». Lancei Konaté n’est autre que le frère de madame Nantou Chérif Konaté, la première responsable du RPG. Rappelons qu’elle était la tête de liste du RPG aux législatives de 2013. Inutile de dire que la division politique a élu domicile chez les frères Konaté. Enfin, lisez l’interview et faites votre opinion.

 

Guinee58: Bonjour M. Konaté. Nous vous invitons à vous présenter à nos lecteurs et à nous parler du mouvement que vous dirigez en l’occurrence «Tout Sauf Alpha Condé».

Lancei Konaté: Depuis mon jeune âge, j’ai toujours été militant. Mon militantisme remonte à la période de la Première République au cours de laquelle je fus secrétaire général de PRL «NDLR: Pouvoir Révolutionnaire Local» jusqu’au changement de régime en 1984. J’ai continué à militer au sein du PDG-RDA jusqu’à présent.

Dans les années 80, je militais au sein du Parti Communiste Français (PCF) et je fus élu au niveau de la section de PCF dans le 13ième arrondissement de Paris.

Lors des élections présidentielles de 2010, mon parti PDG-RDA avait soutenu le candidat Alpha Condé dans le cadre de l’Alliance Arc-en-ciel. On s’était battu pour notre candidat et Alpha condé était élu sur la base des promesses qui nous ont été faites.

Mais, aujourd’hui, je ne suis pas là en tant que responsable d’un parti politique. Je ne m’exprime pas au nom du parti PDG-RDA mais à mon nom personnel.

Au bout de quatre ans, après analyses, j’ai jugé nécessaire de quitter l’Alliance Arc-en-ciel puisque Alpha Condé n’a rien respecté de son engagement et n’a rien réalisé en Guinée. D’ailleurs, depuis 2010, la situation de la Guinée ne fait que s’empirer. Le chômage des jeunes bat son plein. La criminalité est omniprésente. L’impunité, la gabegie, le vol, la corruption, etc. Tous les maux sont réunis aujourd’hui par ce gouvernement. On est enfoncé dans un trou.

C’est pour cela que, en tant que citoyen, j’ai accepté de prendre la tête de ce mouvement pour qu’il y ait une alternance politique en 2015. Par cet engagement personnel, je suis devenu le Coordonnateur Europe du mouvement «Tout Sauf Alpha Condé» (TSA). Cela ne veut pas dire qu’on se bat pour un parti politique ou une personne donnée. TSA est un mouvement citoyen qui est ouvert à tous les Guinéens et à toutes les Guinéennes. Il se bat contre la souffrance des Guinées et la misère du Peuple de Guinée. Le combat de TSA est national et noble puisque nous rejetons la haine.

 

Guinee58: Est-ce que TSA est une organisation affiliée à un parti politique?

Lancei Konaté: Je vous assure que TSA est un mouvement citoyen. Il n’est affilié à aucun parti politique. A aucun.

 

Guinee58: Ne recevez-vous pas des directives venant d’ailleurs?

Lancei Konaté: Personne ne donne des directives à TSA. Nous fonctionnons entre membres adhérents au mouvement. Le TSA est un mouvement de la société civile dont l’objectif est l’affirmation de la citoyenneté. Nous ne soutenons aucun parti politique pour le moment.

 

nantenin_cherif_konateGuinee58: Vous êtes le frère de madame Nantou Chérif Konaté qui est la première responsable du parti au pouvoir, le RPG. Par ce lien familial, certains émettent des doutent sur la sincérité de votre engagement dans l’opposition. Qu’est ce vous répondez aux sceptiques?

Lancei Konaté: Effectivement, je suis le frère de Nantou Chérif Konaté. C’est une sœur à moi. Je l’adore et la respecte pour ça, dans le cadre familial.

Depuis la création du RPG, Nantou chérif a toujours appartenu à ce parti. Moi, j’ai toujours appartenu à un autre parti. Elle et moi, nous n’avons jamais milité dans un même parti. C’est ainsi tout le temps.

Je vais vous révéler un secret familial. Mon propre père appartenait au B.A.G (Bloc Africain de Guinée) qui était dirigé par Barry Diawandou. Nous sommes issus d’une famille de chefs de canton. Mon père trouvait ses intérêts dans le B.A.G puisque le PDG-RDA de Sékou Touré abolissait complètement la chefferie rationnelle. Alors que c’était le tour de mon père de monter sur le trône. Les intérêts de mon père étaient donc menacés par le PDG-RDA. Pourtant, la sœur de lait de mon père était 100% PDG-RDA. Malgré tout, cela ne les avait pas opposés. Ils avaient toujours vécus en paix et en harmonie.

Moi, j’ai toujours été foncièrement PDG-RDA et je ne changerai pas. Je n’ai jamais été, même une seconde, un sympathisant du RPG, ni de près, ni de loin.

Hadja Nantou et moi avons des convictions différentes. Je ne lui ai même pas fait cas de mon engament au TSA et d’ailleurs, je ne le lui en ferai pas. Ce n’est pas son problème puisque ça concerne ma personne. C’est une affaire personnelle.

Vous noterez que Aminata Sylla, la sœur du porte-parole de l’opposition M. Aboubacar Sylla, travaille avec Alpha Condé. Elle est à Sékoutouréya dans les rouages du président Condé. Pourtant, personne ne remet en cause Aboubacar Sylla. Tandis que moi, je ne suis même pas un planton de l’Etat.

Rappelez-vous des jumeaux Débré en France dans les années 80. L’un avait soutenu Édouard Balladur et l’autre Jacques Chirac. Malgré tout, ils sont restés des frères unis.

 

Guinee58: Qu’est ce vous reprochez concrètement au président Alpha Condé ?

Lancei Konaté: Son incapacité à gérer les affaires de l’Etat. Son incohérence. En 2010, Alpha Condé avait promis que ses ministres ne parraineraient rien pendant leurs fonctions. Aujourd’hui, partout en Guinées, ses ministres sont parrains par-ci et marraines par-là.

Alpha Condé a décrété Kassa en sous-préfecture. Or, Conakry est une zone spéciale dirigée par un gouverneur. Sur le plan administratif, une sous-préfecture dépend d’une préfecture. Le sous-préfet de Kassa dépendra de qui? Alpha Condé fabrique sciemment des incohérences pour créer la pagaille.

Les nominations des ministres se font à compte-gouttes sans qu’il y ait des consensus avec ses alliés. Si Alpha était un vrai politicien, il devrait garder l’alliance politique qui lui avait permis de gagner. Mais, c’est lui en personne qui a cassé l’Alliance Arc-en-ciel. Il a trahi ses alliés de 2010.

Tout président digne de ce nom a des compagnons de lutte. Le président Ahmed Sékou Touré avait des compagnons de lutte qui lui sont restés fidèles. On peut citer Saifoulaye Diallo, Lansana Béavogui, Ma Fodé Bangoura,… Je pose la question au président Alpha Condé: Qui est aujourd’hui son vrai et proche compagnon de lutte et qui est à côté de lui? Personne! Il se sert des personnes et puis il les jette dans la poubelle. Voilà le comportement et le caractère de l’homme.

Alpha Condé se réclame d’être le premier président démocratiquement élu. Lui-même sait que c’est faux. Mais, il aime entretenir des flous. Ce n’est qu’un discours journalistique pour amuser la galerie.

La commission interministérielle qui s’occupe de la gestion d’Ebola est incapable de donner une situation claire sur l’épidémie. On ne sait pas les sommes d’argent récoltées et dépensées, ni la destination des dépenses.

Monsieur Condé se déplace régulièrement à l’étranger. Il n’a jamais fait le compte rendu de ses déplacements. Encore moins, présenter au Peuple de Guinée ce qu’il a obtenu à l’occasion d’un de ses voyages. A croire qu’il est là pour gérer ses affaires personnelles et non les intérêts du pays.

J’ai écouté monsieur Alpha Condé dire que si la situation économique du pays est catastrophique, c’est à cause de l’épidémie Ebola. C’est une excuse et une échappatoire. Prenons les cas des pays touchés comme la Sierra-Léone et le Libéria. L’épidémie d’Ebola y est plus forte que la Guinée. Le nombre de morts y est supérieur qu’à celui de notre pays. Mais, étonnamment, le taux de croissance de la Guinée est plus faible que ceux de ces deux pays voisins. Le taux de croissance en Guinée est de 4,2%, ceux du Libéria et de la Sierra-Léone sont respectivement 8,1% et 15%. Comment expliquer ce paradoxe économique? Alpha Condé se cache derrière l’épidémie Ebola. Il va jusqu’à mentir de façon flagrante. Cela est condamnable pour un président de la république.

 

Certaines mauvaises langues assimilent le pouvoir d’Alpha Condé à l’ethnie Malinké. Ce qui n’est pas exact. Tous les Malinkés ne sont pas avec Alpha Condé. Allez-y dans le pays mandingue à Siguiri, Kankan, Kouroussa… pour voir dans quelles conditions vivent ces populations depuis 2010. C’est la désolation totale. Ils sont révoltés. Alpha est venu à Siguiri, la population lui a jeté des pierres. Il est parti à Kankan. Les jeunes ont hué sur sa personne. Comme réponse, Alpha Condé a dit aux jeunes de Kankan d’aller se voir dans le miroir. Avant lui, la population de Kankan se mirait déjà. Il y a des miroirs à Kankan depuis fort longtemps. C’était une insulte à l’endroit du peuple. Par contre, Alpha Condé finira par aller se mirer et le peuple n’ira pas se mirer.

La gestion d’Alpha Condé est catastrophique et lamentable. Il est incapable de gérer ce pays. Il faut qu’on dise: «Stop». Entre autres, voilà les raisons de la création de TSA.

 

Guinee58: Vous venez de dresser un bilan très négatif du régime de M. Condé. Selon vous qu’est ce qui explique ce bilan catastrophique?

Lancei Konaté: M. Alpha Condé dit qu’il s’est battu pendant 50 ans pour avoir le pouvoir en Guinée. Pendant 50 ans, Alpha s’est plutôt caché derrière quelque chose. Puisqu’il ne voulait pas montrer ses faiblesses aux Guinéens, il a toujours refusé à intégrer les gouvernements des régimes précédents. S’il avait accepté un poste ministériel, les Guinéens auraient su qui il était. Actuellement, les gens du RPG disent: «Vous savez, le professeur ne connait pas bien le pays. Il lui faut du temps».

Nous nous sommes battus pour qu’il y ait un changement radical, des changements d’hommes et de politiques. Malheureusement, Alpha Condé est en train de faire le «contéisme» sans Lansana Conté. Alpha a ramassé tous les voleurs, les gens qui ont cassé et détruit l’économie guinéenne sous Lansana Conté. Il s’est entouré par ces gens. Ainsi, malheureusement, il ne pourra jamais s’en sortir.

Il n’y a que de la propagande et de la mamaya. Des associations de soutien partout.

Le budget de la Guinée s’en va dans ces comités de soutien comme le CRAC dirigé par Malick Sankon, un petit voyou, qui ne sait qu’organiser des mamaya depuis Lansana Conté.

 

Hélas, Alpha Condé a lamentablement échoué sur le plan économique et social. Le président Condé aime dire qu’il a trouvé un pays mais pas un Etat. Moi, je dirai qu’il a plutôt cassé la Nation. Il oppose les Guinéens les uns contre les autres. Il crée des tensions interethniques. Sa seule politique se résume à diviser les Guinéens.

 

Guinee58: Depuis l’arrivée d’Alpha Condé, les Guinéens sont victimes de violence. On assiste régulièrement à de violentes répressions policières contre des citoyens et aussi à des affrontements interethniques. Quel est votre regard sur ces violences?

Lancei Konaté: S’il y a de la violence dans la cité, c’est parce que la cité n’est pas gouvernée. Le gouvernement guinéen est trop faible. Il n’y a pas d’Etat aujourd’hui. La justice n’existe pas. L’impunité bat son plein. Personne n’est en sécurité en Guinée. On peut se faire tuer et il n’y aura aucune suite. Pour preuve, les assassins de madame Aissatou Boiro courent toujours dans la nature.

Prenons l’affaire de Woney où des dizaines de personnes sont exécutés pour rien. Pourtant, lors d’une conférence de presse, le chef de l’Etat a prétendu que le massacre a été planifié depuis Conakry. Il a même affirmé connaitre les auteurs. Qu’il nous les montre!

Or, le problème de la forêt est très profond et il faut le régler. En Guinée-Forestière, certains ont des pensées pour leur frère le capitaine Moussa Dadis Camara qui est emprisonné au Burkina-Faso. Oui, Dadis est en prison là-bas puisqu’il n’est pas libre de ses mouvements. Pourtant, en 2010, Alpha Condé avait fait la promesse que l’affaire de Dadis serait réglée s’il arrivait au pouvoir. Jusqu’à présent l’affaire n’est pas réglée. Soyez-en sûrs, tant qu’Alpha Condé est au pouvoir, Dadis Camara ne rentrera pas en Guinée.

Tant qu’il n’y aura pas de justice, l’impunité existera en Guinée et la criminalité s’accentuera. La justice est le soubassement de l’Etat. Même, les investisseurs ne s’intéressent pas à un pays sans justice.

 

Guinee58: Vous venez de condamner les violences du régime d’Alpha Condé. On reproche également beaucoup de crimes à Sékou Touré. Est-ce que vous condamnez également les crimes du temps du premier régime du PDG-RDA?

Lancei Konaté: C’est une question personnelle. En tant que musulman, je condamne toutes formes de violences et de crimes. Il faut savoir que des violences ont été commises à l’encontre de l’Etat guinéen même si c’est l’Etat qui en a souvent commis contre les citoyens.

L’objectif de TSA est de faire barrage à Alpha Condé en 2015. Après son départ, lorsqu’il y aura un homme nouveau, un démocrate et un patriote, les Guinéens discuteront, au tour d’une table, tous les contentieux du passé dans un esprit apaisé. Si j’étais ici en tant que membre du PDG-RDA, j’aurai répondu autrement.

{youtube}0edNCdSlSWo{/youtube}Guinee58: Nous arrivons au terme de cet entretien. Nous vous remercions pour avoir accepté de répondre à nos questions. Quel est votre dernier message à l’endroit de nos concitoyens?

Lancei Konaté: Je remercie également guinee58 pour son travail et son engagement. Je vous encourage dans votre travail.

J’ai une pensée à nos compatriotes qui souffrent actuellement au pays à cause d’Ebola. TSA est avec eux et compatit à leurs douleurs.

Nous demandons au Peuple de Guinée à se débarrasser de la haine et à regarder l’avenir en face. Aujourd’hui, nous avons un pouvoir qui n’a ni tête, ni queue et il ne fera pas l’affaire de la Guinée. Les guinéens doivent prendre conscience et se donner la main pour qu’il y ait une alternance en 2015. Nous ne voulons plus d’une gestion calamiteuse. Nous ne souhaitons plus des affairistes à la tête de l’Etat.

 

Propos recueillis par l’équipe de www.guinee58.com