Décret : Alpha Condé nomme le nouveau Directeur général du Patrimoine Bâti-public

alpha_conde_8Alpha Condé n’a apparemment pas fini de meubler son cabinet, devenu un lieu de ministres recyclés.

Dans une série de décrets publiés dans l’édition de 20h 30 de la Radio télévision guinéenne (RTG) ce 10 février, il a nommé Jonas Moukamba Kadiata Diallo au poste de Directeur général du patrimoine bâti-public. C’est du moins ce qu’a noté votre quotidien, Guinee58. Moukamba Diallo était jusque là président du Comité d’Audit, rattaché à la Présidence de la République. Il remplace à ce poste Moustapha Naité, devenu depuis le 22 janvier passé, ministre de la Jeunesse et de l’Emploi-Jeunes. La nomination de Jonas Moukamba Kadiata Diallo est publiée sous le décret D/2014/031/PRG/SGG.

Dans le décret D/2014/030/PRG/SGG,  Alpha Condé a nommé  Abdoulaye Magassouba, économiste,  au poste de Conseiller chargé de la coordination du Bureau de suivi et d’Appui de la Présidence de la République (BSAP).

Le chef de l’Etat guinéen a aussi Gabriel Curtis, Manager senior, vice-président de la gestion  du risque et du capital de la Bank of Melun New-York à Londres est nommé Directeur général de l’APIP (Agence pour la Promotion des Investissements Privés) en Guinée. M. Curtis remplace à ce poste Mohamed Lamine Bayo, appelé à d’autres fonctions. Le même décret nomme Mme Anne Djenaba Kéïta, Consultante en Marketing-relations publiques au poste de Directrice générale adjointe de l’APIP-Guinée.

Rappelons de passage que le décret D/2014/029/PRG/SGG qui crée l’APIP indique que la structure est un Etablissement public à caractère administratif, doté d’une personnalité morale et d’une autonomie financière. Il a pour mission la mise en œuvre de la politique du gouvernement en matière de promotion et de développement des investissements privés, nationaux et étrangers. Dans cette mission, l’APIP-Guinée sert d’intermédiaire entre l’Etat et le secteur privé. L’APIP est rattachée à la Présidence de la République.

Aliou Diallo, www.guinee58.com