Flash info: Emeutes à Fria

manifestants_2Des jeunes ont pillé et mis le feu à plusieurs bâtiments administratifs de la ville de Fria, dans l’ouest de la Guinée, pour protester contre la mort de deux des leurs dans des circonstances distinctes, a appris jeudi l’AFP auprès de la police et de témoins. «Des centaines de jeunes armés de bâtons, de gourdins et même d’armes blanches ont pillé, saccagé et mis le feu à la gendarmerie, aux services techniques du développement rural et à la direction préfectorale des mines», a indiqué un policier de la ville joint par téléphone depuis Conakry, la capitale située à 150 km plus au sud. Selon lui, ils protestaient contre le meurtre par des agents de la police municipale d’un adolescent accusé de détenir de la drogue.

Un témoin, Mamadou Dramé, a accusé ces policiers municipaux d’avoir «plus d’un cas de meurtre à leur actif», ce qui expliquerait «la raison de ce mouvement spontané». Un peu plus tôt, en début d’après-midi, des lycéens avaient déjà violemment manifesté après le décès d’un de leurs camarades à l’hôpital de Fria, accusant les médecins de «négligence».

Source : http://www.sudinfo.be/946519/article/actualite/l-info-en-continu/2014-02-27/guinee-emeutes-dans-la-ville-de-fria