Bah Oury gagne le procès contre Cellou Dalein Diallo

bah oury newAttendu depuis le 20 janvier, le verdict dans l’affaire opposant Bah Oury à Cellou Dalein Diallo pour l’avoir exclu de l’Ufdg est finalement tombé ce 3 mars 2017, après quatre reports.

Le tribunal de première instance de Dixinn vient d’invalider l’exclusion de l’ex vice-président. Le juge Ibrahima Kalil Diakité a tranché en faveur de Bah Oury. Son avocat, Me Amadou Oury Diallo est aux anges, en plus de sa satisfaction à l’égard de la justice, il a loué le courage du juge Diakité qu’il qualifie d’audacieux, même téméraire qui a permis de redorer le blason de la justice. « Je suis satisfait, je pense que cette décision permettra à la justice de rétablir sa crédibilité vis-à-vis des justiciables guinéens. Désormais, nous avons une justice capable de résister à toutes les pressions politiques et financières ».

Du camp d’en face, c’est la désolation, mais rien n’est encore perdu, dit Me Alsény Aissata Diallo, avocat de l’Ufdg qui compte faire appel illico presto. « Aujourd’hui même nous allons déposer une lettre d’appel pour que la Cour d’appel annule cette décision en toutes ses formes. Elle comporte beaucoup d’irrégularités ». L’appel étant suspensif, Me Alsény demande aux adversaires de mettre balle à terre.

Me Aboubacar Sylla, l’autre avocat de l’Ufdg qualifie la décision de « bizarrerie jurisprudentielle », rappelant que pour les mêmes raisons, les mêmes faits de violation des principes de l’Ufdg, Mamadou Barry avait été exclu. Sauf que lui, son recourt n’a pas prospéré, auprès du même juge Diakité qui avait estimé que son exclusion était fondée. Bah Oury, reproché pour des faits « plus graves, le combat de rue avant de recourir à la justice est reçu et on estime que son exclusion n’est pas justifiée. Comprenne qui pourra. Je suis très déçu », fustige l’avocat. Cette décision, dit-il, est un mal jugé par excellence, en appel, il a promis de le prouver avec ses collègues.

Aliou Diallo pour www.guinee58.com