Alpha Condé accuse "c’est l’opposition qui a voulu que ce soit une Céni politique"

alpha_conde_4Alpha Condé, le président guinéen est l'invité Afrique de RFI. Alpha Condé participe au premier sommet Etats-Unis/Afrique, et l’un des sujets qu’il a abordé avec ses interlocuteurs américains, dès son arrivée à Washington est l’épidémie de fièvre Ebola.

Mohamed Lamine Kaba revient à la charge: « Le Manden Djallon est une machination orchestrée et financée par Alpha Condé »

alpha_conde_lunetteMohamed Lamine Kaba poursuit sa croisade contre les prophètes de la division et tous leurs acolytes aboyeurs de service qui unissentmohamed_lamine_kaba leurs forces maléfiques pour pousser le pays vers le précipice. Avec des preuves irréfutables, il remet le pied dans le repas des rapaces et dit halte aux semeurs de haine. Entretien.

Sur Rfi, Alpha Condé pète les plombs

alpha_conde_5Le président guinéen, Alpha Condé, a participé au sommet UE-Afrique qui a eu lieu à Bruxelles le 2 et le 3 avril. Comme certains de ses pairs africains, Alpha Condé a été interpellé par l’un des envoyés spéciaux de Rfi à ce sommet pour une « causerie » sur les ondes. Comme c’est son habitude lorsqu’il est hors de pays, il s’est prêté aux questions du journaliste. Parlant notamment du virus Ebola qui sévit en Guinée, mais aussi de l’élection présidentielle de 2015, au regard de ses promesses électorales non tenues après plus de trois ans de gestion du pouvoir, Alpha Condé a pété les plombs sur les questions liées à l’accès des Guinéens à l’eau et à l’électricité. Il était au bout de l’énervement quand le confrère lui a demandé ce qu’il va dire, en 2015, aux Guinéens qui n’ont pas encore une couverture sanitaire correcte, qui n’ont toujours pas l’eau et l’électricité. Guinee58, votre quotidien, vous propose l’extrait de cet entretien. Bonne lecture !

Cellou Dalein Diallo : " Bah Oury a plutôt tendance à s’exclure, en refusant tout… "

cellou_dalein_diallo_1En Guinée Conakry, la population respire un peu. Il n’y a plus, comme l’an dernier, des affrontements meurtriers entre les forces de l’ordre et l’opposition. Mais tout n’est pas réglé, loin de là. A l’approche de la présidentielle de 2015, le ton risque de monter à nouveau entre le président Alpha Condé et le numéro un de l’opposition, Cellou Dalein Diallo. Celui-ci est de passage à Paris. Le président de l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG), répond aux questions de Christophe Boisbouvier.