Communiqué: Appel à manifestation de la société civile guinéenne de France contre Jeune Afrique

jeune afriqueSuite à l’article intitulé « Élections en Guinée : la rue contre les urnes » de François Soudan, Directeur de la rédaction de Jeune Afrique, paru le 12 février 2018, de nombreuses personnes ont été interpellées, par ses propos à caractères xénophobes envers la communauté Peule.

Lire la suite...

François Soudan, une vioque crapule !...

Alpha conde francois soudanFrançois Soudan, la vioque crapule du journal Jeune Afrique, tombe en quenouille. Incapable de prendre de la hauteur et de pondre un article d’analyse sur les élections communales guinéennes du dimanche 4 février dernier, le vioque journaliste en dit des vertes et des pas mûres. Et il a réussi ce tour de force à faire bisquer beaucoup d’intellectuels Guinéens qui, à la lecture de son article titré : « Élections en Guinée : la rue contre les urnes », veulent en découdre avec lui et le trimballer devant les tribunaux français.

Lire la suite...

Conakry : Deux jeunes tués par les forces de l'ordre

manifestants 3Au moins deux jeunes hommes ont été tués dans des heurts lundi entre manifestants et forces de l'ordre en Guinée, où se combinaient des protestations liées aux résultats des élections locales du 4 février et à la reprise d'une grève des enseignants.

Lire la suite...

Afakoudou ! je ne peux plus me taire…

sekou toureEcoutez, chers confrères ! Depuis un certain moment, je me fais vraiment violence pour ne pas dire ce que je pense sur tout ce qui se dit et se trame dans le bled. Je fais tout pour me contenir. Et je me suis abstenu jusque là en m’emmurant dans mes livres pour mieux ruminer mes colères, mes aigreurs. Mais là, je n’en peux plus. Afakoudou ! je ne peux plus me taire… Ce long bavardage de Abdoulaye Condé, à l’esprit de lucre, qui caresse dans le sens du poil Aminata Touré, la fille du premier dictateur de la Guinée, qui vient effectivement de coiffer au poteau toutes les grandes formations politiques aux élections communales à Kaloum, est choquant.

Lire la suite...