Massacres 28 septembre 2009: Huit ans plus tard, justice doit être rendue pour le massacre

victimes 2La Guinée devrait s’employer à rendre justice, à établir la vérité et dédommager les victimes pour les crimes graves commis le 28 septembre 2009 dans un stade de Conakry, ont déclaré aujourd’hui Human Rights Watch, Amnesty International et l'Association des Victimes, Parents et Ami-e-s du 28 Septembre 2009 aujourd’hui, à la veille du huitième anniversaire du massacre. Ce jour-là, les forces de sécurité ont massacré plus de 150 manifestants pacifiques, et plus de 100 femmes ont été violées. Des centaines de blessés et des pillages généralisés ont également été documentés.

Lire la suite...

Des fumiers à la rescousse de Goby Condé !...

alpha conde 5Les jeunes de Boké en ont eu marre de se crever à attendre la realisation des promesses électorales de Goby Condé, le chef donjo qui trône au palais Gokhi Fokhè. Et ils sont descendus dans la rue pour crier leurs ressentis.

Lire la suite...

Boké : importantes destructions de biens publics

manifestants 5Des centaines de jeunes qui protestent depuis 10 jours contre l'absence d'électricité à Boké, en Guinée, ont incendié jeudi des bâtiments publics dans la ville voisine de Kolaboui, un important noeud de communication pour cette région minière.

Lire la suite...