Armée Guinéenne : la France va aider à neutraliser les munitions de Kindia

armee_guerreEn Guinée, le gouvernement annonce la destruction de plusieurs tonnes de munitions avariées devenues un véritable problème de sécurité publique dans la région de Kindia, à 130 km à l'est de Conakry. Avec l'aide d'experts venus de France.

Ce sont environ 100 tonnes de munitions, conservées depuis quatre décennies dans un camp militaire de province, que le gouvernement guinéen entend détruire à partir de cette semaine avec l’appui d’experts français.

L’opération, prévue pour une durée de trois mois, sera possible grâce à un appui de la France qui a spécialement dépêché pour la circonstance des experts à Conakry. Ils fourniront l’expertise technique et Paris offre de plus une enveloppe financière de 100 000 euros ainsi qu’un important lot de matériel de déminage pour les besoins de l’opération.

L’Union européenne, également sollicitée, contribue à hauteur de 500 000 euros selon des sources officielles et diplomatiques à Conakry.

La raison de cette destruction de munitions est liée à l’extension de la ville de Kindia, qui touche la caserne de la première région militaire du pays. Il se pose un réel problème de sécurité pour la population locale. L’an dernier, deux recrues qui manipulaient des engins explosifs ont été tuées.

L’opération sera conduite par le bataillon du génie et les spécialises du déminage de l’armée guinéenne, avec le concours des forces de l’ordre et de la protection civile.

Source : RFI

Conseil Supérieur de la Magistrature et État de Droit

alpha_conde_2Le choix porté sur Me Cheick Sakho pour exercer la fonction de Ministre de la justice Garde des Sceaux par le citoyen Alpha CONDE est un très mauvais choix. Ce choix va à l'encontre des intérêts des Guinéens car, cet avocat, formé en France et qui a longtemps exercé à Montpellier, n'attache aucune importance aux libertés publiques, éléments fondamentaux pour tous citoyens.

Lire la suite...

Tirelire entre Cellou Dalein Diallo et Bah Oury : les raisons d’une cacophonie …

cdd_boLes deux premiers responsables de l’UFDG, Cellou Dalein Diallo et Bah Oury n’ont rien trouvé d’autres que d’éclipser les difficultés quotidiennes de nos compatriotes par l’étalage sans cesse de leurs divergences personnelles sur la place publique. Première force politique du pays de par son implantation et son nombre de militants, l’UFDG est devenue inaudible et l’ombre d’elle-même. Pour maints observateurs politiques, l’attitude de Cellou Dalein Diallo et Bah Oury est en déphasage avec les dures réalités que vivent nos compatriotes. Ce déphasage n’est dû qu’à l’entêtement de ses deux premiers responsables qui préfèrent camper sur leurs positions respectives au détriment de l’intérêt des militants et sympathisants de l’UFDG. Autrement, ce n’est pas le fait que l’un ait choisi de siéger à l’Assemblée nationale et l’autre non qui peut faire autant de vagues.

Lire la suite...

Sénégal : Macky Sall congédie son homme de confiance après une altercation avec Youssou Ndour

macky_sallL’homme de confiance du président Macky Sall, Massamba Sarr va connaitre une mutation vers le Maroc. Une situation qui ne surprend pas les spécialistes de l’actualité sénégalaise. En effet, on se souvient de l’altercation que ce dernier avait eu avec l’artiste, Youssou Ndour devenu après un court passage au poste de ministre de la culture, conseiller spéciale du président sénégalais.

Lire la suite...