Plainte contre Lamine Touré fils ainé de Sidya Touré : l’UFR apporte des précisions

sidya_toure_parisNous vous diffusions dans nos précédentes éditions, un article rédigé par nos confrères du site ivoirien www.koaci.com dans lequel, le fils ainé de Sidya Touré avait été trainé devant la justice ivoirienne pour les motifs « violation et voie de fait ».

Après quelques jours de silence, le président de l’UFR Sidya Touré vient de réagir via la cellule de communication du parti qu’il préside. Nous vous diffusons l’intégralité de ce communiqué qui vient de nous parvenir.

Communiqué de la cellule de Communication de l’UFR

« M. Lamine Touré, fils aîné du Président de l’UFR, est Gérant d’une société immobilière en Côte d’Ivoire, société dénommée SCI‘’ Les Palmiers’’. Créée il y a plus de 30 ans, cette société dont Lamine Touré est le propriétaire, a été instruite par le Ministère ivoirien de la construction et du logement de procéder à la rénovation de son immeuble R+3 bâti sur le lot no 19322 de Bingerville, sis à Biétry, au motif qu'il est vétuste.

Et quand la SCI a voulu exécuter l’ordre du Ministère, elle s’est heurtée au refus délibéré d’un groupe de trois escrocs logés dans la bâtisse et qui disent être propriétaires des lieux. Ce groupe composé de deux chômeurs et d’un juriste réclament et utilisent à leurs fins les frais de loyer que paient les autres occupants du bâtiment. La somme de cette forfaiture s’élève à 150 millions de FCFA. Cela est rendu possible grâce à la crise postélectorale au cours de laquelle toutes les magouilles étaient possibles, et cause du délabrement de l’immeuble.

Conséquence, l’Etat ivoirien a saisi le propriétaire légitime : la SCI pour qu’elle restaure l’immeuble en question. Répondant à la réclamation de la Compagnie, le Département en charge de la construction lui a adressé une correspondance dont un extrait a d’ailleurs fait objet de publication dans certains médias ivoiriens : "Je vous informe que l'examen de votre demande a révélé que des actes administratifs attestant vos droits sur l'espace existant dans nos archives. Au regard de l'état vétuste de votre immeuble, je vous autorise à obtenir l'expulsion des occupants selon les règles et procédures en vigueur et à le réhabiliter’’.

Que des gens animés d’une volonté manifeste de saisir toutes les occasions pour procéder à des règlements de comptes politiques et autres pour discréditer Sidya Touré et de faire un rapprochement malencontreux entre cette affaire et le problème de la résidence du Président de l’UFR sise à la Minière(Conakry), relève tout simplement de la malhonnêteté intellectuelle.

Il faut noter que la SCI les Palmiers n’est pas une société d’Etat, ni une entreprise publique, et non plus une entreprise fondée à partir de fonds publics comme se le permettent des fils de certains Chefs d’Etat. Suivez mon regard.

Lamine Touré, lui, n’a pas bénéficié de fonds publics et autres fruits de la corruption notamment par le truchement de contrats signés de gré-à-gré pour créer des sociétés, tel que le marché des Centrales thermiques de Tombo, qui a englouti plus de 120 millions de dollars et l’OAS pour ne citer que ceux là,… »

 

La Cellule de Communication de l’UFR

Décret de nomination des hauts cadres du ministère de l’Environnement, des Eaux et Forêts

alpha_conde_6C’est l’une des séries de décrets parus hier sur les ondes des médias d’Etats. Le président Condé continue de meubler les cabinets ministériels. Depuis le dernier remaniement gouvernemental, les ministres s’activent pour concocter leur cabinet. Hier, c’était autour du nouveau ministre de l’Environnement, des Eaux et Forêts de divulguer le visage de sa nouvelle équipe.

Lire la suite...